Accueil » Blog » Conseiller Feng Shui: créer un environnement propice au bien-être

Conseiller Feng Shui: créer un environnement propice au bien-être

conseiller feng shui les meubles de la maison

Le Feng Shui est une pratique ancestrale chinoise dont l’objectif est d’harmoniser les lieux de vie afin d’améliorer la santé, le bien-être et la prospérité des occupants. Cette pratique est d’inspiration taoïste et est en lien avec la médecine chinoise. Le Feng Shui consiste à équilibrer la circulation des énergies et l’énergie fondamentale qui anime toute chose ou Qi. Le but est de favoriser l’amélioration ou le maintien d’une bonne santé physique et psychique.

Les principes du Feng Shui

Le Feng Shui a pour principal objectif de permettre une circulation aisée de l’énergie du Qi sur le lieu de vie. En effet :

  • Le Qi ne doit pas stagner ou être bloqué ;
  • Le Qi ne doit pas circuler trop vite ;
  • L’équilibre entre le Yin et le Yang doit toujours être maintenu via la circulation des énergies.

Pour un environnement propice au bien-être, ces conditions doivent être remplies.

Le développement du Feng Shui en France

Si le Feng Shui se développe aux États-Unis depuis plus de 40 ans, son essor en France ne commence que depuis le milieu des années 90. Au début, le Feng Shui fut destiné aux particuliers pour aménager l’intérieur de la maison. Ensuite, cette pratique s’est étendue dans le monde professionnel et figure dans la tendance du bien-être au travail et des conditions de confort au bureau. En effet, le Feng Shui a pour principale initiative de réduire le stress et améliorer le bien-être.

Les rôles du conseiller Feng Shui

En guise de prévention, le praticien en Feng Shui propose des conseils à ses clients qu’ils soient particuliers, professionnels, architectes ou architectes d’intérieur pour que la position, la conception ou l’aménagement des bâtiments respectent les principes du Feng Shui. Pour ce faire, il conseille ses clients à choisir le terrain et son emplacement. Il aide également à déterminer l’orientation et la forme idéale du bâtiment et à aménager et répartir les pièces du bâtiment.

Si le client possède un bâtiment déjà existant, le praticien en Feng Shui conseille ses clients sur :

  • La disposition des meubles ;
  • La fonction et la circulation entre les pièces dans une maison ;
  • L’aménagement des espaces extérieurs.
  • La décoration, les objets, les couleurs, les lignes et l’éclairage ;
  • Les matériaux à utiliser ;
  • Le rangement ;
  • La réduction et le traitement des ondes électromagnétiques.

Ces détails doivent correspondre aux attentes et à la personnalité des personnes qui occupent les lieux. Pour pouvoir fournir ces conseils et devenir conseiller Feng Shui, il est important d’être compétent.

Les qualités requises pour être un bon conseiller Feng Shui

Le consultant Feng Shui doit posséder plusieurs qualités pour exceller dans son travail. Pour cela, il doit avoir :

  • Un sens de l’observation et d’écoute ;
  • Un équilibre personnel ;
  • Un bon sens de la communication ;
  • Une bonne approche ;
  • Une capacité à mettre en confiance et à s’adapter à tout type de client.

Ce métier de praticien Feng Shui peut être confondu avec d’autres métiers notamment le conseiller en rangement ou entremêlé avec certaines compétences, dont la décoration d’intérieur, le conseil en rangement, le paysagisme ou le coaching de vie.

La formation à suivre pour devenir conseiller Feng Shui

Être praticien ou conseiller en Feng Shui est une activité libre et non réglementée. Ce métier peut s’exercer sans diplôme. Toutefois, pour plus de crédibilité, un praticien en Feng Shui doit suivre une formation adaptée d’une durée minimum de 6 mois à 1 an.

Plusieurs écoles proposent des formations en Feng Shui en France. Pour choisir l’école et la formation idéale, il faut choisir le maître Feng Shui qui inspire confiance.

En outre, le praticien en Feng Shui pourra s’adapter à la demande de sa clientèle et suivre une spécialisation selon son attente comme le marché des particuliers, des entreprises ou des professionnels en bâtiment, l’intervention dans les bâtiments, le Feng Shui pour l’intérieur ou l’extérieur, l’intervention sur place ou l’animation pendant des sessions de formation.

Pour réussir, le praticien en Feng Shui devra s’intégrer à un réseau de pratiquants de ce service et surtout acquérir et développer plus de connaissances sur le métier en question afin de s’épanouir dans son domaine. Il peut également faire du coaching et des séances de formation.

Vous pouvez aussi suivre cette formation Feng Shui en ligne qui est vraiment bien faite, avec toutes les bases essentielles pour bien débuter en Feng Shui.

Les prix des consultations en Feng Shui.

Compte tenu de la prestation suggérée au client ou le type de client, le tarif proposé par le conseiller Feng Shui est très variable. En effet, le tarif peut se définir selon la tâche, le mètre carré à décorer ou le temps passé. Généralement, les prix s’élèvent à environ :

  • 200 € pour un conseil sur le plan d’une maison ;
  • 250 € pour une étude de l’énergie sur l’habitation déjà existante ;
  • 150 € pour une séance de coaching aménagement :
  • 300 € à 1500 € pour un diagnostic complet.

Ces prix sont juste à titre de généralités et ne définissent pas les tarifs exacts de la consultation en Feng Shui.

Les statuts juridiques pour s’installer en tant que praticien Feng Shui

Pour travailler en tant que praticien Feng Shui, plusieurs statuts juridiques sont envisageables. Le conseiller Feng Shui peut avoir un statut de microentreprise, par exemple le régime autoentrepreneur, qui est un statut simplifié et idéal au démarrage. Selon le chiffre d’affaires réalisé, les cotisations se paient au fil de l’eau.

En outre, le praticien en Feng Shui peut choisir le statut d’entreprise individuelle en nom propre. Il peut s’installer en entreprise individuelle classique ou en micro-entreprise (auto-entrepreneur). Ce régime d’entreprise individuelle classique est plus adapté, mais plus contraignant pour l’autoentreprise vu qu’une comptabilité réelle est requise. D’un autre côté, les cotisations sociales sont définies selon un montant forfaitaire et sont régularisées l’année suivante en fonction du bénéfice réel connu. Cela peut engendrer des régulations plutôt difficiles pour le praticien Feng Shui.

L’EIRL ou EI à responsabilité limitée est une option qui n’est pas intéressante ou utile pour le praticien en Feng Shui. En effet, il n’existe aucun risque sur le patrimoine du chef d’entreprise. Il est quand même prudent d’étudier cela au cas par cas en fonction de la situation patrimoniale de chacun.

L’EURL ou SARL à associé unique est également un statut sociétal qui peut être bénéfique pour le conseiller Feng Shui. Le gérant détermine effectivement sa propre rémunération. Cette dernière va servir de base au calcul des cotisations sociales. Ainsi, le praticien en Feng Shui pourra maîtriser ces cotisations.

Enfin, d’autres statuts alternatifs peuvent également être choisis. Parmi eux, on distingue le statut d’entrepreneur salarié en coopérative d’activité et d’emploi ou le portage salarial.

Vous pourriez aussi aimer cet article:

Réflexologue, quand et pourquoi recourir à la réflexologie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *